TAM-TAM No 354, 21ème année, septembre 2002
An 17 de Tchernobyl
ATTENTION. Le no 368 sera peut-être le dernier "T-T" à paraître!

TAM-TAM REMERCIE:
Mmes. Corinne Roden, de Genval et Mireille Saimpaul de La Bouilladisse (F), ainsi que MM. Robert Kohlman de Marilles et Pierre Riérard de Bruxelles, pour l╠envoi de documents.
ABONNEMENTS...
- pour nos lecteurs français: dès l'apparition du point rouge, vous serez avisés du montant (en €) à virer pour aller jusqu'à l'ultime no 368.
- pour nos lecteurs belges, dès le point rouge, envoyez-nous autant de timbres à 0,42 € que de numéros désirés.

PENSÉE. "Parler de la compétitivité de l╠agriculture? Comment une agriculture peut-elle être compétitive quand elle dépend d'un élément sur lequel aucune intelligence humaine ou machine inventée par elle n'a d'influence: le temps". (Inès Keller, Suisse).


ÉNERGIES

PRIX du kWh belge:
HAUSSE, en avril, de 372 FB pour la redevance fixe des abonnés avec < ou = 2.500 kWh/an
· Eolien
· Photovoltaïque
· Solaire thermique
· Maîtrise de l'énergie (maison économe)
· Rallye solaire
UN PEU GROS. "1,4 milliards de personnes sans électricité en 2030", titre la Dernière Heure du 22/8, qui, citant l'AIE, écrit que, sans une politique radicale - qu'elle se garde bien de définir - ils viendront s'ajouter aux 2,4 milliards actuels. Une occasion ratée de parler des économies d'électricité. D'ailleurs si on parlait aussi du pétrole... Lisons entre les lignes: "Il est grand temps de commencer la construction de nouvelles centrales nucléaires!"
p. 1 et 2
NUCLEAIRE
Dossier (pages 2 et 3) ICI !

BRINDILLES
ALERTE. Nos lecteurs perspicaces auront noté un changement sur l'enveloppe. C'est que, le 28/7, au moment de déposer les T-T d'août au guichet, la poste ne considérait plus ce T-T comme "Périodique". Ce, après en avoir acheminé un bon 100.000 durant plus de 21 ans. Il manquait un numéro d'agréation (ne cherchez pas ce mot dans le "dico", c'est du belge). Ce numéro a été demandé aussitôt, conjointement avec celui pour Le Consommateur Actif. Celui du CA nous est arrivé le 16/8, celui du T-T le 27/8. On a eu chaud. Ce numéro n'est pas requis pour le reste de l'Europe où les tarifs préférentiels "Périodiques" et "Imprimés" ont été habilement subtilisés. Voilà pourquoi nos mensuels, vers la zone euro, sont affranchis au tarif "Lettre", soit 2,53 fois plus cher. Le "Périodique" continue cependant à fonctionner vers la Suisse et le Japon. Etrange, n'est-il pas?

A propos... D'aucuns s'étonnent de voir la rubrique parler de choses n'ayant quasi rien à voir avec l'écologie. C'est que, le 16 novembre 1982, lors du dépôt à Bruxelles X (disparu depuis) du no 33 de T-T, celui-ci a été refusé. Pourquoi? (textuel: "... Les articles rédactionnels d'information générale (aux yeux d'un certain ministère l'écologie n'est pas de l'information générale, comme l'est, par exemple, le... football), tels que (...) et (...) et (...) ne couvrent pas le pourcentage de 30 % requis de la surface totale imprimée, c'est-à-dire 1,8 page pour un total de 6 pages. Les mêmes remarques s'appliguent aux numéros 31 du 16/10/82 e t32 du 1/11/1982 " (ndlr: à l'époque le T-T était bimensuel). Et cette lettre, émanant du cabinet du ministre des Communications, était signée par... Herman De Croo. Il en est qui s'accrochent
TITI ! Voilà un sobriquet qui en fera rire plus d'un(e). C'est pourtant la 4.652eme espèce de mammifère connue. Du nom latin Callicebus Berhardi, ce petit singe, pesant environ 700 g, a été découvert au centre et à l'est de l╠Amazonie, ce dans un endroit isolé et dans un environnement (provisoirement) encore préservé de l"homme moderne et de la déforestation. Il y a a peine deux ans, disparaissait l'unique spécimen de colobe rouge de Miss Waldron, un primate africain de près de 7 kg, l'unique à s'être éteint durant le XXeme siècle . Aujourd'hui, d'autres singes risquent de disparaître avant même d'être découverts.


· Parlant de disparitions, un constat des chercheurs du Muséum d'histoire naturelle français est alarmant: 10% des oiseaux ont disparu en France ces 13 dernières années et, sur 89 espèces d'oiseaux communs, 27 sont en déclin. Déclin vertigineux pour e.a.: les hirondelles de fenêtre 84%. Les pouillots siffleurs 73%. Les linottes mélodieuses 62%. Les pies bavardes 61%. Les mésanges nonnettes 59%. Toutes sont victimes du réchauffement climatique ou de persécutions humaines et, sans doute, des pesticides.
PROGRÈS TECHNOLOGIQUES. Selon des experts il faut 2.000$ pour détruire un kilomètre carré à l'aide d'armes conventionnelles, 800$ à l'aide d'une bombe nucléaire, 600$ avec une arme chimique et 1 (un) $ seulement avec une arme biologique. L╠avenir est à la bio dit SILENCE (été 2002)

NUAGE DE POLLUTION. Divers journaux avaient levé ce lièvre en mai 1999. Lièvre encombrant puisque ce ¤nuageË est grand de 10 millions de km2, grand comme le Canada, et épais de 3 km. Il a été mis en évidence en 1996, mais les résultats d╠une étude, par satellite, effectuée par 200 chercheurs et publiés le 12 août par le PNUE, relancent le sujet. Cela, juste à temps pour Johannesburg (où Bush brillera... par son absence. Il a Sadam Hussein à fouetter). 
suite:
Recouvrant le Sud, le Sud-Est et l╠Est Asiatique, il nuit à l'agriculture, au climat et à l'environnement Composé de suies, de cendres, d'acides, d'aérosols, de CO et de bien d'autres particules, il résulte de feux de forêt, de la combustion de déchets agricoles, des moteurs de voitures et de camions (diesels mal réglés), des industries et des millions de cuisinières à bois. Le climat se modifie dans cette partie du monde car ce nuage intercepte de 10 à 15% de la lumière solaire, mettant le plancton, base de toute la chaine alimentaire, en péril. De plus, le réchauffement des couches basses de l'atmosphère modifie considérablement les précipitations et notamment la mousson d'hiver. Les pluies se raréfient au nord-ouest de l'Asie et augrnentent le long de la côte est. Les sécheresses consécutives de 1999 et 2000, au Pakistan et dans le Nord-Ouest de l╠Inde, tout comme les inondations au Bangladesh, au Népal et au Nord-Est de l'Inde en sont la preuve. Les gouttes de pluie deviennent de plus en plus petites et nombreuses. Ceci se traduit par des précipitations moins fréquentes et des nuages à durée de vie plus longue. Les pluies, disent les experts, seront amenées à disparaître des régions habitées. L╠agriculture est affectée par la réduction de la lumière solaire (la photosynthèse est amoindrie) et les pluies acides, causées par les particules polluantes, endommagent les cultures et les arbres. On prévoit une réduction des récoltes de riz, en hiver, moindre d'au moins 10%.
Va-t-on vers l╠auto~destruction de l'humanité ? Des civilisations ont disparu, on ne sait pourquoi. Nous, nous savons!
EAU. bien sûr, on la gaspille, mais que penser de ceux qui font commerce de cette eau du robinet. On lit en page 6, dans l╠Escaut sans frontières de mai-juillet 02: "Jusqu'à récemment, entre 20 et 25 millions de mètres cubes d'eau étaient prélevées en Wallonie dans la nappe souterraine, soit un taux d'exploitation de 105 à 110%. Conséquence de ces "ponctions" excessives: des effondrements karstiques à certains endroits. Outre un important dans l╠Escaut en 1978, d'autres ont mis des bâtiments en danger, dont la fragilisation des fondations de la cathédrale de Tournai, sérieusement ébranlée lors du passage d'une tornade en 1997
NOUVELLE BOITE DE VITESSES
Un consortium de PME, d'industriels, de chercheurs et de fabricants de boîtes de vitesse, a créé un nouveau système de pignons qui se distingue par son efficacité, sa fiabilité et son faible bruit. Cette boîte fonctionne sur le principe de la "nutation" Pour comprendre ce mot, faites pivoter une pièce (de 2 €) sur une table. Aux derniers tours, le point de contact avec la table tourne beaucoup plus vite que la pièce elle-même. C'est ainsi - en variable - que l'on peut convertir la vitesse élevée du moteur en mouvement plus lent vers les roues.
 p.4


CROISIERES de LUXE. Ces palaces flottants qui transportent des millions de passagers chaque année vers des destinations de rêve, menacent diantrement la vie sauvage des océans. Ces énormes "Superliners" - ils étaient 240 en 2000- qui hébergeant 2.500 passagers et 1.200 hommes d'équipage (dont bien peu sont marins) relÂchent chaque jour des milliers le litres d'effluents liquides qui sont un désastre pour l╠écosystème marin si délicat, tels les récifs de corail. En juin on posa la quille du Queen Mary II, le plus grand et plus coûteux de tous. Il transportera, dès 2004, 2.620 passagers et un équipage de 1.254 gens.. Tous ces bateaux sont de véritables villes flottantes ignorant toute loi quant à leurs décharges liquides et solides. Les quantités déversées dans leurs sillages sont supérieures à celles d'un même nombre des gens vivant sur le sol ferme. Typiquement on les estime à: 18.500 litres d'eau huileuse de fond de cale, 15.0001 d'eaux d'égoûts. 127.5001 d'eaux résiduaires (douches, lavoirs, coqueries), des quantités variables de toxiques lourds (nettoyage à sec, développement de photos et peintures) et sept tonnes d'ordures sèches. Ces navires "survolent" les endroits les plus vulnérables de la faune et flore marine, tels les baies glacées de l'Alaska, les rifts coralliens et les îles des Caraîbes, les côtes historiques de Méditerranée et même l'Antarctique, où des déversement huileux ont été constatés. La Baie du Glacier, en Alaska, est contaminée lourdement par des bactéries d'égouts. Des amendes ont, pour ces faits, été infligées. Ainsi, cette année même, la Carnival Company (Cunard line) a, sur aveu, dû payer 752 millions de FB pour déversements, aux chiffres falsifiés (Des appareils mesurant ces déversements ont été installés à bord, mais ils sont quelquefois "bypassed" (contournés) d'eaux huileuses de cale. Les statistiques de P&O, dénombrent pour 14 jours de croisière avec 1.822 passagers et 794 "larbins", quelque 116.550 repas principaux et des bars servant 3.800 bouteilles de champagne et de vin, plus 33.000 bouteilles et canettes de bière. Que dire des puissantes machines crachant des dioxines et autres gaz polluants. Mais... danger, certains monstres des mers se sont mis à incinérer eux-mêmes leurs déchets.(The Sunday Times, 21 juillet 02).
RETOURS à l'expéditeur. Les Amis de la Terre nous avisent: Ces retours d'imprimés adressés, non désirés, ne seront plus assurés par la poste, sauf si vous les afranchissez vous-mêmes. Sinon, ils seront recyclés ou... incinérés.
(suite)
suite:
CHAPEAU... à Mme Magda Aelvoet que nous avons parfois égratigné dans nos colonnes (pour son "Oui" aux cultures "expérimentales" d'OGM et son "Non" aux éoliennes off­shore). Bravo d'avoir donné sa démission comme Ministre de la Santé et de l'Environnement dans l╠affaire de la livraison, par notre pays, de 5.500 fusils-mitralleurs au Népal. D'autres, plus haut, ont préféré l'économique à l╠éthique.
RIONS UN PEU (on en a si peu l'occasion ces temps-ci). 
· Lors du défilé du 21 juillet à Bruxelles certains militaires étaient "armés" de pistolets en plastique · L'Etat belge a payé à la société Cortina, pour avoir contrefait les nouveaux uniformes de la nouvelle police, un dédommagement de 50 millions de FB. · C'est (bien entendu) aux USA que l'homme d"'affaires" Sholam Weiss a été condamné à 845 ans d'emprisonnement. On ne sait s'il a été libéré aux deux tiers de sa peine... · "La preuve que le théatre: on s╠habille pour entrer dans une baignoire¤ (André Birabeau, France). · le Conseil municipal d'Esperantina (Brésil) a déclaré le 10 mai "Jour de l'orgasme". Cela pour mener un débat sérieux sur la sexualité et améliorer le plaisir des femmes de la cité qui se disaient insatisfaites (Construire, 20 août 02. p. 16).·  Le gouvernement Bush a décidé de mettre un terme à la mixité dans les établissements scolaires. Raisons invoquées (en bref): les filles distrayent les garçons et elles s'expriment plus facilement en l'absence des garçons. Et Libé (10 mai 02) de conclure: ¤Les relations humaines sont une perte de temps insupportable" (tiré du SILENCE de septembre, p. 19).· Et, pour finir en beauté, en grandeur surtout, d'après le Guinness: le pénis de la baleine bleue fait 3 m de long pour 30 cm de diamètre et les hum, enfin les... de la baleine franche noire pèsent 90kg. Vous voyez, la franchise paie! · Et ceci, où la réalité dépasse la fiction: le 28 août une étable, en la Herkkantstraat à Kermt (Hasseit) a explosé. En cause les pêts (mais si! C'est du méthane) de 625 vaches. Les pompiers ont dû intervenir. Des cours de savoir-vivre s'imposent d╠urgence!
OGM non merci ! Oui Ť la biodiversit╗
p. 5

· "SILENCE'. Le numéro 287, de septembre 02, du mensuel de l'écologie, des alternatives et de la non-violence nous est parvenu. Thèmes principaux: Décroissance; vers la simplicité volontaire et pour une sobriété heureuse. Vingt ans de SILENCE. Ecole et écologie. Ecovillages, vivre ensemble en Afrique. Paix: Eurosatory a de beaux jours devant lui. Politique: les trois niveaux de l'écologie... etc. etc. Et toujours les rubriques habituelles: femmes, alternatives, énergies, atome, politique, paix, sociéte livres annonces, courrier, santé... Ce numéro de 40 pages: 4 € +1,36 € pour l'affranchissement. Abonnemt par an (12 nos): 45 € Deux ans (24 nos): 70 €. Abonnt découverte, (6 nos): 22 € Par viremt à notre CCP no 000-15 19 365-54, svp.
· £a Garance Voyageuse". Le numéro 58 de cette revue française de botanique nous est arrivé. Au som­maire: Trognes, Plantes du Yunnan, Louis d'or et rési­nier. Plantes protégées en Guyanne française. Le fe­nouil. Le gui. Les conifères. Le jardin Limodore, le web botanique etc.etc... 50 pages. Ce numéro 5,95 € + 1,07 € de port. Abonnement annuel: 24 € pour 4 nos au CCP 000-15 19 365-54 de Brabant-Ecologie.
· "Méli-Mélo des Eaux", 250 eaux en bouteille sous la loupe. Edition Brabant-Ecologie. 115 pages, illustré. 7,50 € franco, au CCP de la rédaction.
· "Tout Nucléaire: une exception française"; par Perline, 112 pages. 2 €, franco, au CCP de la rédact.

QUI ? Veut reprendre l'édition/gestion du T-T (au 1er janvier 2004) ou du Consommateur Actif (au 1er janvier 2003). Nous l'aiderons dans la mesure du possible. Téléphoner à la rédaction SVP.

Retour vers la page de Tam-Tam ou vers les Energies renouvelables du SOLAR Club