TAM-TAM No 351, 21ème année, juin 2002
An 17 de Tchernobyl
ATTENTION. Le no 368 sera peut-être le dernier "T-T" à paraître:
B.E. cherche un repreneur, pour le T-T (au 1er janvier 2004) et/ou du Consommateur Actif (au 1er janvier 2003). Téléphoner à la rédaction Svp. Merci!

TAM-TAM REMERCIE:
Mesdames Corinne Roden, Genval et Mireille Saimpaul, La Bouilladisse (F), ainsi que Monsieur Daniel Dekkers, Lasne, pour l╠envoi de documents;
et C.J. remercie Monsieur Jean-Philippe de Vogelaere, de Rixensart, pour l'hommage rendu à son épouse.


ABONNEMENTS...
- pour nos lecteurs français: dès l'apparition du point rouge, vous serez avisés du montant (en €) à virer pour aller jusqu'à l'ultime no 368.
- pour nos lecteurs belges, dès le point rouge, envoyez-nous autant de timbres à 0,42 € que de numéros désirés.

BRINDILLES


Le RÉSEAU Idée
(information et éducation à l'environnement) est, depuis le 1/4/02, à la rue Royale 266, 1210 Bruxelles. Tél: 02/286 95 70 DÉNOMINATIONS GÉOGRAPHIQUES
Si le champagne provient de Champagne et le cognac de Cognac, grâce à la Commission européenne, vous boirez bientôt du Vittel de Rotterdam et du Vichy de Hambourg. En effet, ladite Com­mission suggère le retrait des eaux minérales et de source du règlement CEE no 2081/92 du 14 juillet 92 relatif à la protection des indications géographiques des denrées alimentaires. Absurde ? Mais non. Depuis des années l'eau San Benedetto italienne s'il en est, est puisée et embou­teillée, chez Schweppes, à Genval.


DECHETS EN FEU

Le Centre d'enfouissement technique (CET) de Saint-Fromont (F), proche de Saint-Lô, a connu un incendie le 7 avril dernier. Cela a entraîné une pollution à la dioxine et aux turanes dans un rayon de 750 m autour de la décharge. Un rapport de l'analyse demandée par la préfecture et visant des parcelles situées entre 250 et 750 m de ce CET montre un impact avec des teneurs mesurées en dioxines et turanes supérieures aux concentrations moyennes sur les végétaux. D'où une seconde enquête or­donnée sur les cours d'eau proches, l'interdiction du pâtu­rage et de la récolte d'herbe et enfin, interdiction de vente d'animaux qui ont pâturé pendant la période de contami­nation. Le fauchage et le stockage des herbes a aussi été prescrit sur les parcelles concernées (AFP).


ARMES

La Belgique compte, par an, en moyenne, 24,2 meurtres et 270 suicides par armes à feu. Fin mars 2002 on recensait en Belgique 753.222 armes. En Wallonie 309.000 en Flandre, 305.000.


PET ARGENTÉ

Mais non... pas un postérieur riche. Il s'agit des quelque 5 millions de bouteilles argentées, d'un 1/2 litre, en polyéthyl térephtalène produites par Coca Cola à des fins publicitaires. Elles ne peuvent être recyclées car elles contiennent des colorants.
suite:
De plus, faites de PET neuf elles consomment 60% d'énergie en plus que les autres contenant jusqu'à 50% de matériaux recyclés. Dans ce cas elles sont faites de 3 couches (Bon à Savoir, mai 02, p. 15).


BÉLUGAS

D'une population de 5.000 bélugas au début du siècle, l'on est passé, dans l'estuaire du fleuve Saint Laurent (Canada) à 650 individus aujourd'hui. Ce n'est plus la chasse, arrêtée en 1979 qui les décime. En cause: la pollution industrielle. 27% des cadavres autopsiés par les vétérinaires du pays étaient atteints par un cancer, le plus fort taux de mortalité atteint parmi les mammifères. Grands pollueurs, sur la rivière Saguenay, qui se jette dans l'estuaire, quelques usines d'aluminium. Elles rejettent, par an, 20 tonnes d'hydrorbures aromatiques polycycliques cancérigènes, les HAP. Or, les bélugas fouillent les sédiments pour manger des invertébrés qui, contrairement aux vertébrés, ne métabolisent pas les HAP mais les accumulent. Le grand corégone (de la famille des salmonidés) partage la même niche écologique et, hélas, les mêmes habitudes alimentaires. Les ouvriers de ces usines, eux aussi, présentent des taux élevés du cancer du poumon et de la vessie qui ont été épidémiologiquement reliés à rexposition aux HAP. Pire, la population de la région de Saguenay qui ne travaille pas dans l'industrie de l'alunium est atteinte. Les cancers du sein, de l'estomac et de l'appareil digestif y sont plus fréquents qu'ailleurs. L'eau potable de 79% de la population provient des rivières et lacs environnants ayant absorbé de grandes quantités de HAP émis dans l'atmosphère par les cheminées de ces usines (Le Monde, 13/4/02).


BALEINES

Se moquant de l'interdiction absolue en 1980 de chasser la baleine, le Japon continue cette chasse aussi absurde que révoltante. L'argument: "pour des recherches scientifiques" ne tient pas, car l'an dernier 440 de ces animaux splendides sont devenus des aliments pour chiens, chats et visons d'élevage et des sushi. (Das Neue Blatt, xx/5/02,p.8). Selon Jacques-Yves Cousteau ces chasseurs appartiendraient à une société du groupe Mitsubishi
 p.1


La CIRCONCISION
qui est toujours douloureuse et toujours dangereuse lorsqu'elle est pratiquées par des religieux est une mutilation de l'enfant et donc une infraction à la Convention sur les droits de l'enfant. La notion de liberté religieuse ne tient pas. Cette "liberté" admettrait alors l'exci­sion des grandes lèvres et du clitoris des filles, opération plus dangereuse et plus mutilante encore et qui seraient, selon An Nelissen, au nombre de 80 à 100 millions. L'obligation de procéder sous anesthésie et le recours à du personnel médical serait déja un progrès. Cependant, tant pour les garçons que pour les filles, ce sont des mutilations et donc une violation de l'intégrité physique des enfants


QUELQUES CHIFFRES

de 2001, pour les pays européens, (Bx) étant la Belgique: Chômage: Espagne 14,1%. Luxembourg 2,4%. (B 7%). Surface (en 1.000 km2): France 544. Luxembourg 2,6. (B 30,5). Densité de population (en pers. par km2): Pays-Bas 381. Finlande 15,(B 335). Population totale (millions): Allemagne 82,1. Luxembourg 0,4. (B 10,2). Population vivant en ville: Luxembourg 91%. Ir­lande 58,8%. ('B 97,2). Taxessurl╠essence (euros par 1.000 litres): Royaume Uni 751. France 586. Pays Bas 580. Grèce 307. (B 494). TVAsur l'électricité: Suède et Danneark 25%. Finlande 22%. Autriche 20%. Royaume Uni 5%. (B 21%). Achatde titres de transport (en FB par tête et par an): Luxembourg 105.247. Danemark 87.901. Grèce 26.584. (B 60.752). Investissements dans l'infrastructuredestransports (milliards de FB): Allemagne 841. France 524,4. Italie 517,9. Luxembourg 0,007 (B 80,23). D'autres chiffres dans le T-T d'août.
GSM
Culot de Mobistar, qui, le 21 avril, en toute illégalité, s'est permis d'entamer, un dimanche de surcroit, sans dérogation ni autorisation aucunes, l'érection d'une antenne GSM, haute de 33 m, sur un terrain jouxtant la gare de Rixensart. Aucun permis d'urbanisme n'ayant été fourni, la Bourgmestre a, par arrêté de police, fait stopper les travaux;. il y a deux écoles et une crèche à proximité de ce lieu.


· Petit lexique, car tout le monde s'y perd: 

GSM. Gobal System for Mobile Communication. C'est le standard actuel de télécommunication
HSCSD. High Speed Circuit Speed Data. Cette technique de compression permet la transmission à grande vitesse, de données de mobile à mobile.
GPRS. General Packet Radio Service. Il augmente la vitesse de circulation des données par GSM.
UMTS. Universal Mobile Telecommunications System. Norme cellulaire qui va progressivement remplacer le GSM
SMS. Short Message System. Des messages courts sous forme de textes.
WAP. Wireless Application Protocol. Permet de recevoir et d'envoyer des e-mails et de surfer quelque peu sur Internet
(suite)
suite:
FLUIDES FRIGORIGÈNES
Ce sont les liquides/gaz qui parcourent le circuit réfrigérant de tous les frigos et congé­lateurs. Jadis (beaucoup d'appareils en contiennent encore) c'étaient les CFC ou chlorofluoracarbures qui sont particulièrement nocifs pour la couche d'ozone stratosphérique. On les a remplacés par les HCFC ou hydrochloro fluoracarbures et les HPC ou hydrofluorocarbures, un peu moins nocifs pour la couche d'ozone mais qui contribuent à l╠effet de serre. L'accord de Montréal, en 1987, visait à interdire les CFC et, en Europe, ils ne peuvent plus être vendus depuis le 1er octobre 2000. Depuis le ler janvier 2002 ils doivent être récupérés et détruits en fin de vie des équipements. Dès le lerjanvier 2004 l'interdiction des HFC sera étendue à tous les appareils producteurs de froid et en janvier 2015 leur utilisation, en maintenance, sera interdite. (ndlr: il en aura fallu du temps. Et les trous dans l'ozone?)


WANTED

En une même langue, deux affiches ont vu le jour. Celle-ci étant de Greenpeace. Toutes deux visent des hommes célèbres, des "grands" de ce monde qui ont, a tout le moins, fauté et risquent de fauter encore. Seule différence, celle-ci n'indique pas le montant de la récompense:

"CETTE VIE QUE NOUS ASSASSINONS"

Voilà le livre que je vous conseille. Ecrit par une femme de coeur (*), mais rebelle, contre les injustice et les hypocrisies d'un monde cruel qui écrase les petits et jalouse les grands, contre une société de l'argent, qui court au suicide. Elle étudie, compare, dénonce, accuse et pourfend bien des gens, des lois, la religion même, et pose des jalons, en philosophe innée, pour que cela change. De la vraie écologie, au sens noble. Ne cite-t-elle pas, en avant-propos, Claude Bourguignon:
¤ Le profit et le plaisir nous aveuglent, nous nageons dans l╠absurde et personne n╠ose crier que le roi est nuË
(*) Eléonore Visart de Bocarmé. Editions EDMP, Embourg.
p. 2

ÉNERGIES



PRIX du kWh belge:
HAUSSE, en avril, de 372 FB pour la redevance fixe des abonnés avec < ou = 2.500 kWh/an
· Eolien
· Photovoltaïque
TRISTE,
mais la consommation électrique a progressé de 2,7% en France. La production électrique, elle de 1,9%, de par les ventes de courant à l'étranger. A EDF et à l'Etat français les sous; aux Français, le risque. 
DEUX-ROUES plus propres 
Hétéroclite, le parc de ces engins s'accroit considérablement chaque année. Les émissions des cyclomoteurs et motos non-dépollués dépassent, par personne transportée, souvent plus qu'un quatre-roues. En consommation de carburant, si les petites cylindrées se contentent de 3,4 l/100 km, les gros cubes avalent allègrement 6,2 à 7l/100 km. La réglementation européenne prévoit, pour 2003, d'imposer une réduction, par six, des émissions de monoxyde de carbone, d'exiger, pour les deux temps, la catalyse d'oxydation, pour les 4 temps de moins de 250 cm3, le réglage fin de la carburation et pour les 4 temps plus puissants, le catalyseur d'oxydation et/ou l'injection de carburant. Infos au 04 93 95. Et chacun, pensons-nous, apprécierait qu'ils soient moins bruyants. 
p. 2 et 3

NUCLEAIRE
Dossier (pages 4 et 5) ICI !

· "SILENCE" Le numéro 284, de juin 02, de ce mensuel écologique français "top" est arrivé à notre rédaction. Thèmes principaux: Jeûner pour sortir du nucléaire. Grève de la faim et démocratie. Un moyen pour sortir du nucléaire. Développement: de la pauvreté à la misère. Ecovillages... etc. etc. Et toujours les rubriques habituelles: femmes, alternatives, énergies, atome, politique, paix, société, livres, annonces, courrier, Nord-Sud... Avec un encart sur la vente d'armes en France; et contre le Supermarché français d'armement, Eurosatory (17 au 21/6). Ce numéro de 40 pages: 4 € + 1,07 € de port. Abonnemt p. an (12 nos): 45 €. Deux ans (24 nos): 70 €. Abonnt découverte, (6 nos): 22 €. Par virement à notre CCP no 000-15 19 365-54, SVP.
· "La Garance Voyageuse". Le numéro 57 de la revue française de botanique nous est arrivé. Au sommaire: Le monde des algues. Des plantes dans le fromage. La menthe. Introduction à l'ethnobotanique. Chronique à boire: le sureau. Les trognes. Le jardinier du bonheur. La toile botanique, etc. etc... 50 pages. Ce numéro 5,95 euro +1,07 eu de port. Abonnement annuel: 24 eu pour 4 nos, au CCP 000-15 19 365-54 de Brabant- Écologie.
· "Méli-Mélo des Eaux", 250 eaux en bouteille sous la loupe. Edition Brabant-Ecologie. 115 pages, illustré. 7,50 € franco, au CCP de la rédaction.
· "Tout Nucléaire: une exception française"; par Perline, 112 pages. 2 €, franco, au CCP de la rédact.

QUI ? Veut reprendre l'édition/gestion du T-T (au 1er janvier 2004) ou du Consommateur Actif (au 1er janvier 2003). Nous l'aiderons dans la mesure du possible. Téléphoner à la rédaction SVP.

Retour vers la page de Tam-Tam ou vers les Energies renouvelables du SOLAR Club