Bugey : Arrêt brutal du réacteur de l’unité de production n°3
16 avril 2017

Le réacteur 3 de la centrale de Bugey (1) a eu un arrêt brutal le 16 avril 2017 vers 20 h suite à une défaillance et il ne sera remis en service que le 18 avril.

Ce que dit EDF :

Le 17/04/17

Arrêt automatique de l’unité de production n°3

Dimanche 16 avril 2017 à 19h43, l’unité de production n°3 de la centrale nucléaire du Bugey (1) s’est arrêtée automatiquement conformément aux dispositifs de sûreté et de protection du réacteur. Cet événement n’a aucun impact sur la sûreté des installations, ni sur l’environnement.

Les équipes de la centrale ont identifié les causes de cet arrêt. Il est lié à une opération d’exploitation, située dans la partie non nucléaire des installations. Les équipes sont mobilisées pour redémarrer le réacteur en toute sûreté et dans les meilleurs délais. L’Autorité de Sûreté Nucléaire et la préfecture ont été informées.

Le 18/04/17

L’unité de production n°3 de nouveau à disposition du réseau national d’électricité

Mardi 18 avril 2017, l’unité de production n°3 de la centrale du Bugey est de nouveau connectée au réseau national d’électricité.

L’unité de production n°3 s’était arrêtée automatiquement le 16 avril dernier conformément aux dispositifs de sûreté et de protection du réacteur. Cet arrêt était lié à une opération d’exploitation, située dans la partie non nucléaire des installations.

Cet événement n’a pas eu de conséquence sur la sûreté des installations ni sur l’environnement.

note
(1) Rappelons que ce réacteur comporte 8 irrégularités (ou fraudes) sur des pièces de Creusot Forges, dont 6 graves.